L`Intermède
Le choix de la rédaction de L`Intermède

Les Idoles
En tournée en France
Jusqu'au 15 février 2019



En deux mots

 
Christophe Honoré, cinéaste bien connu pour ses comédies musicales dans la veine de Jacques Demy, revient sur les planches avec Les Idoles. Comme pour un Nouveau Roman, pièce antérieure de 2012, il fait revivre des artistes morts, leur prête une voix et un corps. Ici, il s’agit de redonner vie aux artistes dont il est tombé amoureux avant ses 20 ans. Ces hommes sont ceux de sa génération, une génération qui vit les années sida, maladie qui emporte les unes après les autres les figures tutélaires d’Honoré. Ce dernier convie dans son spectacle les écrivains Bernard-Marie Koltès, Jean Luc Lagarce, Hervé Guibert et Cyril Collard, le critique de cinéma Serge Daney ainsi que le réalisateur Jacques Demy, première source d’inspiration du cinéaste/dramaturge.

Le sujet est grave. Certaines scènes sont particulièrement émouvantes. Sans tomber dans un pathos excessif, on vit les derniers jours de Muzil, racontés par Guibert dans un texte tout en retenue et d’une force captivante. Chacun relate son expérience de la maladie : qu’elle soit lutte avec la mort, prise de conscience ou résignation. le idoles, christophe honore, theatre, cinema, bernard-marie koltes, jean-luc lagarce, herve guibert, cyril collard, Serge daney, jacques demy, annees sidaChaque artiste fera de cette maladie "qu’on ne nomme pas", une force, un ressort artistique. Des débats ont lieu sur l’impact de la maladie dans le processus créateur. Ces artistes seraient-ils aussi fascinants pour nous, vivants, s’ils n’étaient pas morts si jeunes ? De nombreuses questions restent en suspens et le spectateur peut poursuivre les réflexions amorcées une fois le spectacle terminé.

Honoré insuffle un rythme régénérant. Le pendant à la mort est la vie. Chaque moment dur, qui rapproche de la mort, est suivi par un moment de franche camaraderie. On rit beaucoup dans ce spectacle car il est aussi question pour Honoré de rendre hommage aux idoles de sa jeunesse. Pour évoquer les théories de Daney sur le cinéma, il crée une scène d’amour hollywoodienne entre ses personnages, rend des rencontres possibles par la magie que permet la création artistique. Daney doit séduire Koltès, à la manière de Travolta. Mais Koltès préfère jouer Travolta, volonté d’un dramaturge tout puissant qui se plaît à créer des situations autour de ses idoles. On assiste à une scène extraordinaire, renforcée par l’usage de la caméra, de "Staying alive" interprété par Koltès (Youssouf Abi-Ayad). Et c’est bien cela dont il est question dans la pièce : de rester vivant. Les artistes meurent ; pas leurs œuvres.

Le choix des comédiens pour interpréter toutes ces figures n’est pas toujours convaincant. Pourtant une comédienne rayonne et porte le spectacle par sa présence. Il s’agit de Marlène Saldana, choisie pour interpréter Jacques Demy. Ce choix n’est pas anodin car il s’agit de l’Idole première de Christophe Honoré. Ce dernier, présent sur scène par sa voix diffusée à la radio, l‘affirme lui-même. Chacune de ses œuvres, de ses créations, pose une question au grand artiste. Il fallait donc que le Jacques Demy incarné sur scène soit à la hauteur des fantasmes d’Honoré. Pari gagné. Le personnage réinventé par l’artiste est étonnant, splendide, drôle. La danse de Marlène Saldana sur "Chanson d’un jour d’été" des célèbres Demoiselles de Rochefort est un instant jubilatoire, fortement applaudi. L’hommage à son idole est complet. 



Les Idoles
Un spectacle de Christophe Honoré

6-7 février à 20h à la Comédie de Caen - Théâtre d'Hérouville
1 square du théâtre 14200 Hérouville Saint-Clair
Rens. : 02 31 46 27 29

14-15 février à 20h au Granit
1 faubourg de Montbéliard CS 20117 - 90002 Belfort Cedex
Rens. : 03 84 58 67 67


Le dernier article de la rubrique Scènes

la grue du japon, theatre, fabrice melquiot, charlotte rampling, andre wilms, vladislav galard, christophe hocke, france culture, dominique depret, remy poncet, isabelle st rose, theatre de la ville
Tous les choix de la rédaction de L`Intermède
Tous les choix de la rédaction de L`Intermède